vendredi 26 juin 2009

Enquete

J'ai été contacte par des étudiants/chercheurs pour une grande enquête sur les expatries.
L'une des questions que l'on m'a posée est particulièrement intéressante - je vous la soumet. Et vous laisse réfléchir et/ou écrire un commentaire.

>Selon vous, comment peut-on se définir comme ‘adapté’ au pays d’accueil ?

6 commentaires:

champagnenCorreze a dit…

c'est carrément un sujet de dissertation ... pourtant l'épreuve de philo du bac est passée !
1 ère supposition : je suis adapté => je connais des tuyaux pour trouver les bons plans alimentaires et autres ; => je connais les règles essentielles pour vivre sans trop de stress
2 ème supposition : je ne suis pas adapté => mes relations principales ne sont pas les gens du pays ; => je suis surpris par certaines réactions des gens du cru

Bon ... quelques premières pistes ... mais même dans son pays, est-on toujours adapté aux situations ? je ne crois pas.

champagnenCorreze a dit…

question : ce sont des chercheurs Indiens ou des chercheurs Français qui se posent toutes ces questions ?

Pierre des Indes a dit…

Des chercheurs Français.

laptitmarie a dit…

Je pense que tout dépend de la manière par laquelle on est entré dans le pays d'accueil.

1/ On a choisi de s'expatrier. Dans ces conditions, on a le pouvoir matériel et financier de s'installer, on a des contacts sur place et on a la possibilité de prendre toutes les dispositions pour s'adapter au pays d'accueil.

2/ On n'a pas choisi de s'expatrier et là, c'est plus difficile. Pas de contact sur place, pas de ressources financières, dépendance des autres.

Mais dans les deux cas, on s'adapte et on tâche de trouver des relations dans sa propre communauté car on n'a pas le choix.

Je ne connais pas de personnes de la première catégorie mais pas mal de monde dans la deuxième.

Antoine Heftler a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Antoine Heftler a dit…

Je pense que c'est lorsque l'on revient en France et qu'on se dit "Je rentre à la maison", puis un peu plus tard en reprenant l'avion direction l'Inde et qu'on se dit "Je rentre à la maison".

Antoine
http://blogalore.fr