mardi 23 juin 2009

44

Hier, d'après le journal, il a fait 44 degrés. 43,6 pour être précis. Et pas un brin d'humidité.
Il y avait aussi un peu de vent qui provoquait une sensation curieuse. L'air est si chaud que le souffle provoque une sensation assez extrême mais particulièrement désagréable - comparable a un sèche cheveux.
Mes collègues Indiens reconnaissent volontiers souffrir de la chaleur. Largement autant que les occidentaux. Leurs seuils de résistance sont certainement les mêmes - l'habitude n'aide pas vraiment, voire au contraire, entraîne une forme de fatigue physique.
Les besoins en climatisation augmentent la consommation électrique. La production devient insuffisante, le distributeur procède a des coupures régulières. Notre quartier est en général épargné par ces désagréments. Mais cette fois-ci, nous sommes aussi mis a contribution entre 19h00 et 20h00.

Aujourd'hui ma femme a acheté son premier Sari. A priori aucun lien avec la température...

4 commentaires:

champagnenCorreze a dit…

ah les saris ... vêtement de rêve !
encore un thème a aborder ...
Maintenant si tu photographies trop ces jolies dames, il y en a une qui va peut être râler ?

champagnenCorreze a dit…

commentaire chaleur :
Les français râlent toujours : il fait trop chaud ... il pleut ...
Ils vivraient 2 jours dans vos climats ... ils s'arrêteraient tout de suite de râler : solution pour que le français ne deviennent plus râleurs ? les expatrier quelques jours : entre misère et climat, ils commenceraient peut être a apprécier leur doux pays !

Pierre des Indes a dit…

Pas sur que ça marche.
Ma chère épouse râle encore (après 3 ans d'expatriation). Et il se pourrait que moi aussi ;-)

Marie a dit…

C'est le français en vous qui parle ... ;-)