samedi 14 avril 2012

PostScriptum : Le (nouveau) metro

Delhi n'a pas vraiment change.
Presque deux ans apres notre depart, la ville a conserve ses contrastes, son effervescence et sa culture.
A deux exceptions pres. Dont la plus notoire est le metro. Embryonnaire lors de notre depart, il est devennu tentaculaire!
Pour vivre l'experience a fond (ou alors pour resoudre un probleme logistique ;-)) j'ai eu l'occasion de le prendre avec ma fille de 6 ans a l'heure de pointe. Boureau d'enfant? Non, pas vraiment, par magnetisme, elle a su se creer un halo d'espace vital d'au moins 15 cm autour d'elle. Consolation car a cause de ma presence masculine elle n'a pas pu proffiter des wagons reserves aux dames, une innovation recente et appreciee des utilisatrices.
La frequence des lignes est elevee (une rame toutes les 2 ou 3 minutes) mais le taux d'occupation des wagons dans New Delhi est... comment dire... dense. Neanmoins les lignes sont toutes climatisees. Le plan est clair et precis, les indications a l'interieur et a l'exterieur nombreuses (et visiblement justes). Et la securite (fouille systematique de chaque passager) stricte mais efficace. 22 roupies pour traverser l'aglomeration du centre de Delhi jusqu'a Noida. Seul inconveniant : le nombre tres eleve de stations rend les parcours un peu longs...

1 commentaire:

Babzy a dit…

Bonjour ! ce serait sympa de voir les photos de ce séjour :)